est D. Seleskovicth, Marianne Lederer, Interpréter pour traduire,

est alorscapable de les exprimer, selon lanécessité, par un seul mot ou par un livre entier ».3          «  Le traducteur qui lit le texte original est un lecteur comme unautre ; il comprend le texte avec toutes ses implications ; maislorsqu’il traduit, il se borne à restituer le sens de ce qui est dit, pourmettre le destinataire du message en mesure de retrouver dans la traduction lesimplications, que lui, traducteur, a trouvées dans l’original. Il conserveainsi au destinataire final toutes les possibilités d’interprétation »4.         « Ainsi la compréhension du traducteur du roman, ne peut, comme celled’ailleurs de tout lecteur, que prendre appui sur l’expérience de la vie et dela lecture, sur un savoir partagé et sur le décryptage de procédés discursifsspécifiques au genre littéraire.

Elle reste donc un acte d’interprétationhautement subjectif qui conditionne à son tour, dans une très large mesure, laperception ultérieure de l’œuvre par le public »5.         Pour ce faire, le traducteur doit tenircompte de la connaissance distribuée et des habitudes langagières de lacommunauté linguistique d’accueil : En tant que récepteur le traducteurdoit être fidèle au vouloir dire de l’auteur, en tant qu’émetteur il doit êtrefidèle à son destinataire ; c-à-dire ; le sens compris par letraducteur se transforme à son tour en un vouloir dire pour le formuler avecles moyens de l’autre langue.        Donc, nous pouvons dire que   latraduction est une fidélité au sens et à l’effet déterminé par l’auteur. 3.

Best services for writing your paper according to Trustpilot

Premium Partner
From $18.00 per page
4,8 / 5
4,80
Writers Experience
4,80
Delivery
4,90
Support
4,70
Price
Recommended Service
From $13.90 per page
4,6 / 5
4,70
Writers Experience
4,70
Delivery
4,60
Support
4,60
Price
From $20.00 per page
4,5 / 5
4,80
Writers Experience
4,50
Delivery
4,40
Support
4,10
Price
* All Partners were chosen among 50+ writing services by our Customer Satisfaction Team

D. Seleskovicth, Marianne Lederer, Interpréterpour traduire, p.20.4. Seleskovich D. et Lederer M. : Interpréter pour traduire, Paris,Didier Érudition Coll. «Traductologie », n°1, 2° édition, 1986 ;p 65 5.

Israël,F. : Traduction littéraire : L’Appropriation du texte, in Recueild’articles en tautologie. E.S.I.T., Paris, 1997, p.

10. De fait, commel’affirme Jacques Derrida, « Une lecture peut constituer une traduction.Et l’inverse, Deux faces liées de l’interprétation ».         Par conséquent, il survient autraducteur d’associer aux contributions linguistiques des compléments cognitifsafin de saisir lui-même l’élément culturel inclus dans le texte à traduire.          De ce fait, vu l’incompétence linguistiqueperçue chez les traducteurs des deux systèmes français et arabe, ils ont comptésur la latitude littéraire et la modification et une créativité subjective                 En effet,al-Manfaloûti, nonobstant son ignorance de la langue française, il n’a pashésité à traduire suffisamment d’ouvrages célèbres. Parmi eux, l’œuvre de« Paul et Virginie », un chef-d’œuvre de Bernardin de Saint-Pierre. Plusieurscritiques témoignent sa négligence de la langue française, et qui a adapté cesœuvres dans un style simple et sobre, dépouillé de tous les artificeshabituels, sa langue est agréable bien que l’emploi de l’arabe dialectale danscertains passages soit de nature à diminuer le rayonnement de son œuvre.

Il estapte à toute admiration et estimation pour sa hardiesse de traduire pourtantson ignorance de la langue française. Tout ce qu’il a traduit fait parti duromantisme qui traite des sujets importants : la vertu, la justice, lavictoire et la critique.         Sa méthode de traduire était ;tant qu’il voulait traduire une œuvre, il demande à un de ses amis de luitraduire par écrit ou oralement l’œuvre concerné, puis il fait le transfert àson style.         Boutrosal-Boustanî confirme cette coopération de traduction et dit :  ????? ??????? ????? ???? ????? ???????? ???????? ???? ??? ???”??? ????????????? ????? ????? ????? ????? ??? ????  ????? ?  6″????? ?????? ? ??????: ???? ???? ??? ???????              Ana al-Fakhouri critique ses romanstraduits   :    ???????? ?????  ????? ??????????? ?? ?????? ?????? ???????? ???? “.268-267 ????????? ??? ? ??????? ??????? ?????-6